Lauréat Caïus Patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale 2012

Les Entreprises Louis De Waele


Conservation des vestiges de l'ancien Palais du Coudenberg


Les Entreprises Louis De Waele, fondées en 1866, comptent parmi les plus grands entrepreneurs généraux du pays et ont contribué à la réalisation de projets emblématiques de notre capitale. L’entreprise, à l’ancrage familial important, a toujours défendu des valeurs humanistes alliant le respect des hommes et du patrimoine.
Fin des années 1990, d’importants travaux sont menés sur le site de la Place Royale de Bruxelles dans le but de dégager et de rendre accessibles au public les vestiges d’un des plus beaux palais d’Europe : le Palais du Coudenberg, résidence de Charles Quint. Les Entreprises Louis De Waele, adjudicataires du chantier, collaborent dès le départ avec les archéologues et les responsables du Coudenberg. En 2000, face à un amas important de pierres provenant du dégagement de l’Aula Magna, l’entreprise accepte de déplacer et de conserver ce matériel lourd et encombrant dans son dépôt de Machelen. Elle ne mesurera à l’époque, ni l’ampleur, ni la valeur, ni la durée de son geste… Cela fait 12 ans qu’elle entrepose les vestiges dans ses locaux, en assurant des conditions optimales de préservation !
Par ailleurs, en 2011 et 2012, afin de permettre aux archéologues de mener l’inventaire et l’étude des pièces, l’entreprise a mis à leur disposition matériel, personnel et espaces. En 2013, sur base de l’étude du matériel, une publication de prestige sur le Coudenberg sera publiée. L’entreprise complétera dès lors son mécénat de services par un mécénat financier en faveur de cette publication. En attendant, elle conservera les vestiges jusqu’à nouvel ordre. Le geste de dépannage des Entreprises Louis De Waele a évolué naturellement en une véritable action de mécénat à long terme.


Le choix du Jury:


Le Jury a souhaité saluer Les Entreprises Louis De Waele qui, en tant qu’entreprise désignée pour la couverture des ruines de l’ancien Palais du Coudenberg, ont accepté de stocker dès 2000, les vestiges archéologiques dans leur entrepôt. Depuis 12 ans, l’entreprise assure la conservation de ces éléments et a permis aux chercheurs de mener leur étude dans les meilleures conditions. Ce partenariat est essentiel non seulement pour les scientifiques mais également pour la transmission du patrimoine aux générations futures.