VOTRE ENTREPRISE SE DISTINGUE PAR SON ACTION EN TANT QUE MÉCÈNE ?

 

VOUS CONCILIEZ DE MANIÈRE INSPIRANTE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES (RSE) ET MÉCÉNAT EN FAVEUR DE LA CULTURE ET-OU DU PATRIMOINE? 

 

Dans ce cas, faites le savoir en participant aux Prix Caius 2018!


Inscrivez-vous avant le 15 février 2018 

via notre formulaire en ligne

 

Le concours des Caïus de Prométhéa récompense chaque année depuis 1989 les entreprises mécènes qui se distinguent par leur créativité, leur dynamisme ou leur originalité dans leur contribution au développement de projets en Culture et en Patrimoine.

 

POURQUOI PARTICIPER?

• Concours prestigieux ayant un impact sur l’image de votre entreprise
• Valorisation de vos actions de Mécénat auprès du secteur privé et public
• Réalisation et diffusion d’une capsule vidéo illustrant votre action
• Excellente couverture presse au rayonnement national

• Partenariats médias RTBF, L'ECHO, RMB, la Première

• Procédure simplifiée

 

Faites comme La coopérative CERA, Valens, Ufund, Eubelius ou encore Duravit, lauréats de l'édition 2016, n’hésitez pas à participer !

 

La cérémonie de remise des Prix se tiendra le 29 mars prochain aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles).

 

Toutes les informations :

POUR PREPARER VOTRE INSCRIPTION

REGLEMENT

Clôture des inscriptions le 15/02/18

 

Le dossier de candidature pour le concours des Caïus 2018 se complète en ligne jusqu'au 15 février 2018 à midi (simple et rapide). Pour préparer votre dossier, vous trouverez la liste des questions ici

L’interface d’inscription permet d’enregistrer le dossier au fur et mesure ainsi que de le modifier et ou de l’imprimer avant de l’envoyer définitivement.
Nous vous conseillons de vérifier que vous rentrez bien dans les conditions de participations stipulées dans le règlement.
Le dossier de candidature sera le document de référence pour les membres du Jury.

 

Avec le soutien de Federation wallonie Bruxelles Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa