DÉCOUVREZ LES LAURÉATS DES PRIX PATWAL 2020 ET 2021
À LIRE DANS L'AVENIR

 

LES LAURÉATS 2021

 

« SPACKATHON »  
Le Hackathon qui fait pétiller la ville de Spa durablement grâce aux jeunes spadois

Le Collectif Patwal de Prométhéa a choisi de récompenser, en 2021, le projet SPACKATHON, proposé par Luc De Weerdt, trésorier de Spa patrimoine. Le Spackathon, c’est quoi ? Un Hackathon, à destination de la jeunesse, pour la transition durable de Spa au travers de la valorisation du patrimoine. Ce projet est né de la collaboration de trois organisations (Maison des Jeunes et de la culture de Spa ASBL, Spa patrimoine ASBL et Spatrimoine sc) ayant le souhait d’œuvrer ensemble pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine en impliquant la jeunesse spadoise !

Pendant 3 jours, un hackathon autour du patrimoine permettra aux jeunes de 12 à 26 ans de s'investir pour le futur de leur ville ! Encadrés par des facilitateurs professionnels, spécialisés en solutions créatives et l'innovation, les participants bouillonneront d'idées et développeront des solutions pour une transition durable de Spa au travers de son patrimoine. Ils les présenteront finalement aux intéressés au cours d'une fête finale à laquelle tous les Spadois seront invités. Un prix du jury ainsi qu'un prix du public seront attribués lors de cette célébration.

Le Prix de 6000 euros attribué par le collectif Patwal permettra l'organisation d'un hackathon événementiel, dynamisant et inclusif, à la rentrée 2022. 

Le jury a été sensible au processus de co-création très interactive mis au point pour inviter les jeunes à concevoir un avenir durable pour leur ville, répondant ainsi à la question : quel est le Spa dont nous rêvons pour 2030 et comment peut-on valoriser le patrimoine spadois pour réaliser ce rêve ?  

https://www.facebook.com/Spa-patrimoine-Asbl-102995287976320/ 



 

« La mesure des choses: des mathématiques antiques à la photogrammétrie »
Ou comment transformer d’abstraits calculs en applications concrètes grâce aux vestiges du passé

Le collectif Patwal a également récompensé le projet « La mesure des choses: des mathématiques antiques à la photogrammétrie », proposé par Loïc François, médiateur culturel à la villa Mageroy. Cette villa possède un site archéologique, toujours en cours de fouilles par l’ASBL Arc-Hab. Ce lieu, en plus de son rôle dans la recherche archéologique, est un espace de sensibilisation et d’éducation à l’Histoire antique et à l’archéologie au travers de visites guidées, de stages de fouilles, d’ateliers scolaires et de publications.

Le projet « La mesure des choses » se sert des vestiges de la villa afin de montrer les applications concrètes des mathématiques étudiées en classe.

Grâce à des outils d’époque et aux concepts mathématiques antiques, 8 classes de 2e secondaire de l’Institut Sainte-Marie à Arlonsont invitées à arpenter les bâtiments de la villa et à réaliser différentes mesures pour résoudre des problèmes pratiques avec un matériel d’époque (fil à plomb, corde à 13 nœuds, etc.), mais aussi réaliser des objets (arc en plein cintre, sculpture de colonne).

Cette approche de terrain et ses résultats seront confrontés à une technologie de pointe :la photogrammétrie. L’expérience scolaire et le dispositif pédagogique créé seront complétés par des capsules vidéo et l’achat de matériel spécifique auprès d’artisans. Grâce au projet, de nombreux jeunes pourront accéder à une nouvelle lecture de notre patrimoine bâti, enrichie des connaissances des anciens et des technologies modernes.

Le jury a tenu à soutenir ce projet qui permet aux élèves d’acquérir des savoirs et des savoir-faire. Le Prix Patwal de 6000 € récompense cette approche expérimentale de mathématiques, se voulant motivante et amusante.

https://www.villamageroy.com/

 

 

LE LAURÉAT 2020

 

PIDAP

un parcours didactique interactif à la découverte du village d’Assesse

 

Le Prix PATWAL a été décerné à « PIDAP», un parcours didactique interactif réalisé par des élèves de sixième de l’École Libre Saint-Martin d’Assesse. Entièrement conçu par les élèves grâce à l’utilisation d’outils numériques, ce parcours proposera des liens vers des capsules vidéos, des documents informatifs,  des interviews, des quizz…


Ces éléments permettront de découvrir les bâtiments, le savoir-faire et les matériaux nobles du patrimoine de la région. Le parcours mettra en évidence les endroits remarquables du patrimoine culturel immobilier, souvent méconnu, même par les habitants de la commune.

Par l’utilisation de QR-CODES imprimés sur une plaque de plexiglas et placés sur chaque élément du patrimoine, ce parcours s’adresse à tous. Aussi bien aux enfants qu’aux familles, habitants et touristes du beau village d’Assesse.

La création d’une bibliothèque du patrimoine au sein de l’école complètera le projet.

 

LES LAURÉATS 2019

 

"L'oeil écoute": le patrimoine sublimé par les jeunes wallons

Porté par la Haute École Albert Jacquard, ce projet implique 159 étudiants et a pour but de les faire travailler individuellement sur un élément du patrimoine wallon auquel ils sont sensibles via la photographie, la recherche d’information et la rédaction de commentaires.
Une sélection de 100 travaux fera l’objet de deux expositions notamment dans le cadre des journées du patrimoine 2019.
Ce projet a séduit le jury par la couverture très large donnée au patrimoine wallon, par les dimensions créative et éducative de ce projet, par l’implication de quelque 159 étudiants dans des éléments concrets de leur patrimoine. La sensibilisation du public via l’organisation d’expositions, le don des différents travaux aux communes concernées et le projet d’édition d’un catalogue sont des facteurs majeurs qui justifient le Prix de 7.000€ offert à l’Ecole Albert Jacquard.


La gare de Treignes à la Belle Époque (Escape Game)

Le relais Verlaine de Viroinval recevra un Prix de 5000€ pour son projet d’animation « la Gare de Treignes à la belle époque ». La très dynamique équipe du Centre de jeunes du relais Verlaine accompagne les jeunes dans des activités d’accès et de sensibilisation au patrimoine de leur région. En partenariat avec l’Eco-Musée de Treignes, les jeunes ont choisi de développer un Escape Game à la découverte de l’histoire et du patrimoine de la gare de Treignes et de compléter cette animation ponctuelle par des panneaux didactiques permanents.
Le jury a été séduit par la dynamique de ce projet dans la sensibilisation des jeunes au patrimoine de leur commune, par leur confrontation aux réalités historique, économique, culturelle et sociale de leur entité et par leur implication directe comme acteur de l’Escape Game. Ce projet mêle réflexion pour imaginer les énigmes et créativité pour la réalisation du décor. Les panneaux didactiques intérieurs et extérieurs seront installés pour sensibiliser le public à l’histoire du site et de la gare.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

LE LAURÉAT 2018

 

Aux portes du temps: des os et moi!

L’initiative lauréate est une sensibilisation des élèves de l’école Saint-Piat et des jeunes danseurs de Danses et Cie au patrimoine architectural funéraire, en particulier celui du cimetière du Sud de Tournai, et aux métiers liés à ce type de patrimoine notamment par l’implication de professionnels et des visites du cimetière.

Les jeunes impliqués dans le projet s’attellent à la création et au développement de matériel pédagogique (jeux de pistes, panneaux didactiques, visite nocturne) à l’attention d’un large public.

Ce matériel didactique visera la transmission et la valorisation du patrimoine funéraire du cimetière du Sud via un circuit découverte pour un public jeune et familial.

  


 

 

LES LAURÉATS 2017

Pour la première édition, le Collectif d’Entreprises Mécènes pour le Patrimoine Wallon a reçu neuf candidatures.

Ce sont les projets Magma Rance – Le Marbre Rouge de Rance et la Valorisation de la mise à eau du moulin de Fechelenne qui ont été retenus par le Jury.

Le Prix, d’un montant global de 11 000€ a permis à ces deux projets de mener à bien la mise en valeur, par des jeunes, du patrimoine wallon.

La continuité des projets, de la restauration à la valorisation ainsi que la transmission des métiers et la mise en avant des filières qualifiantes, furent les valeurs clés de cette première édition.

 

Le Marbre rouge de Rance  

En collaboration avec l’Institut Technique David Lachman, le Musée du Marbre de Rance a pour objectif de sensibiliser les passants du Ravel 109 au patrimoine marbrier tout proche et de valoriser les options qualifiantes, dans les domaines de la construction et du Patrimoine.

Ils ont collaboré avec les 6e et 7e années de filières artistiques, construction, patrimoine et photographie.

Lié à la thématique des Journées du Patrimoines 2017, par un chemin du Ravel, reliant les deux structures, le projet s’est déroulé en trois étapes.

-La réalisation d’un panneau didactique, sur le parcours du Ravel 109 à hauteur de Rance, avec l’histoire de l’industrie marbrière et de l’usage du Ravel.

-La réalisation et l’affichage de panneaux indicateurs reliant simplement, et en toute sécurité, le chemin du Ravel au Musée du Marbre.

Le jury a apprécié la valorisation des apprentissages techniques et le dynamisme des collaborations multiples mises en place par le musée Magma Rance.RANCE Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Valorisation de la mise à eau du moulin de Fechelenne 

Porté par le conseil communal des enfants d’Onhaye, le projet se présente en la réalisation d’une maquette, concrétisée par le conseil communal des enfants avec l’aide technique d’un ingénieur, illustrant le fonctionnement général et le mécanisme de la machine à eau de Fechelenne. Le bâtiment et la machinerie ayant été entièrement rénovés pas un groupes de bénévoles, avec l’aide de l’administration communale d’Onhaye.

L’objectif est de mettre en évidence le rôle de l’eau, depuis la roue à aubes jusqu’au mécanisme global de la machinerie. Dans un souci de transmission, les enfants seront accompagnés du dernier fontainier de la machine à eau.

En cours de réalisation, la maquette sera présentée, par les enfants, une première fois, en septembre, lors des Journées du Patrimoine 2017, durant lesquelles le bâtiment de la machine à eau sera exceptionnellement ouvert au grand public.

Enfin, la réalisation sera valorisée lors d’une exposition consacrée à la rivière du Flavion qui se déroulera en 2018.

Le Jury a particulièrement apprécié l’implication des enfants, au travers de la structure du conseil communal.

 Fechelenne Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa Prométhéa

prométhéa bénéficie du soutien de

CFWB
Région Wallone
Ville de Bruxelles
AKKANTO
ALLEN & OVERY LLP
ETHIAS
FRANCOPHONES DE BRUXELLES
LOTERIE NATIONALE
Urban.Brussels.
R.M.B.
AWAP
RTBF
SMART